Étude

Cultural evenings #2 « Écologie, le choix des mots : quel langage commun pour comprendre et agir ? »

En partenariat avec Viavoice, la Maison de l’Europe, Influencia et Enderby, l’agence organise chaque trimestre, une série de débats consacrés à la place de la communication dans les problématiques sociétales contemporaines. L’idée étant de faire dialoguer des experts issus de champs disciplinaires complémentaires et des professionnels en alimentant leurs réflexions par des études exclusives réalisées avec notre partenaire ViaVoice.

Dans la première étude réalisée par I&S et ViaVoice sur « Les Français et la raison d’être » (à retrouver sur notre site) le constat est sans appel : le chemin qui reste à parcourir avant de reconstruire le lien entre les Français et les entreprises quant à leur vision, mission, engagement pour l’ensemble des parties prenantes est encore long.

Pour approfondir ce sujet, cette deuxième édition s’est interessée à la difficulté de communiquer sur ces sujets de transformation tant les mots que nous utilisons dans toutes nos communications – orales, écrites, implicites, explicites… – ne sont plus des vecteurs de compréhension mais des outils d’exclusion ou de destruction de sens.

Outre leur sens véritable, les mots transportent, reflètent et contribuent à créer des univers de représentations et de croyances culturelles, sociales et politiques… Or ces univers se transforment de plus en plus vite et créent ainsi de véritables bulles communautaires hermétiques, où la communication devient un sport d’entre-soi et les opinions et les discours se figent et se sédimentent. Les mots deviennent alors de véritables armes de confrontations culturelles, sociales et politiques, au-delà de leur définition propre.

Or pour faire société, il faut un corpus commun de mots partagés et compris afin d’échanger, d’enrichir, d’orienter débats, communications, opinions… Pour rétablir le lien entre entreprises et parties prenantes, entre société et citoyens, entre les marques et les consommateurs, cela nécessite un lexique compréhensible par tous, notamment pour un sujet majeur comme celui de l’écologie.

Si les Français semblent s’intéresser de plus en plus à l’écologie, qu’en est-il exactement quand on les interroge sur des mots largement utilisés dans le débat public pour expliquer les transformations environnementales en cours ? Entre jargon et simplification, quels mots pour parler de l’écologie à tous ? Quel langage commun pour comprendre et agir ?

Tel est l’objet de l’étude sur « les Français et les mots de l’écologie », à télécharger gratuitement sur le lien ci-dessous. 

Bonne lecture